La Fédération Française de Football (FFF) lance la campagne “Moi aussi je peux arbitrer” qui vise à inciter ceux qui le souhaitent à devenir arbitre de football.

Pour la FFF, cette campagne a pour objectifs de soutenir les ligues régionales, les districts et les clubs dans le recrutement de nouveaux arbitres. Ainsi, la Fédération met à leur disposition deux kits destinés à sensibiliser les filles et les garçons au rôle d’arbitre. Ces kits sont composés de six visuels différents.

Parmi les profils recherchés, figurent les joueuses, les joueurs et les dirigeants pouvant bénéficier d’une double licence “arbitre” ou encore des personnes non licenciées qui souhaiteraient découvrir cette fonction pour le loisir ou pour atteindre le plus haut niveau et diriger de grandes compétitions.

Ce temps fort de communication pour la FFF est aussi l’opportunité pour celle-ci d’indiquer de bons résultats dans leurs efforts. En effet, sur l’ensemble des 24 000 arbitres de la FFF, 94% des arbitres ont déjà eu une licence joueuse ou joueur et 20 % ont une licence joueuse ou joueur en cours. Depuis 2017, le nombre d’arbitres féminines a augmenté de 41% !

La Fédération Française de Football engage de grands chantiers afin de recruter et valoriser le rôle de l’arbitre. Dernièrement, un plan de préprofessionnalisation des arbitres féminines qui officient en D1 Arkema a été lancé par la FFF cette saison. Une dynamique bénéfique que nous soutenons fortement.

Source : FFF

Share: