Les soeurs Bonaventura sont habituées des grands évènements internationaux. Une nouvelle fois, la Fédération Internationale de Handball renouvelle sa confiance au duo français pour officier sur les tournois masculin et féminin des Jeux Olympiques de Tokyo.

Un duo qui en impose et qui force l’admiration. Charlotte et Julie Bonventura sont des pointures de l’arbitrage français et du handball mondial. Présentes sur les compétitions internationales et les rendez-vous mondiaux du handball, elles se sont déjà illustrées les Jeux Olympiques de 2012 où elles forment l’un des deux binômes français sélectionnés pour ces Jeux olympiques de Londres. Lors de ces Jeux olympiques, elles ont officié sur la compétition masculine et féminine, avec en point d’orgue la finale féminine entre la Norvège et le Monténégro, le 11 août 2012. Elles deviennent la première paire d’arbitres féminines à diriger une finale des Jeux Olympiques ! Une reconnaissance incroyable qui a été le début de beaucoup d’autres succès.

Deux ans plus tard, le 4 mai 2014, elles arbitrent la finale féminine de la ligue des champions opposant Győri ETO KC à ŽRK Budućnost Podgorica. La même année, en décembre, elles arbitrent la finale du Championnat d’Europe féminin à Budapest en Hongrie. L’année suivant, le 20 décembre 2015, elles arbitrent la finale du Championnat du monde féminin entre les Pays-Bas et la Norvège à Herning au Danemark.

2016, nouvel désignation au sommet pour le duo français avec la participation aux Jeux olympiques de Rio en 2016 où elles dirigent notamment le match pour la médaille de bronze (la France étant en finale).

2017, le binôme est désigné pour officier sur le Championnat du monde masculin 2017 organisé en France, devenant ainsi les premières femmes à officier sur un Championnat du monde masculin. Et puisqu’on ne peut arrêter ce duo d’exception, elles enchaînent la même année sur le Mondial féminin puis l’Euro féminin 2018. En 2019, elles deviennent la première paire arbitre féminine à arbitrer une demi-finale et la finale du Mondial féminin 2019.

Dernièrement, les soeurs Charlotte et Julie Bonaventura sont devenues les premières femmes arbitres d’un Mondial masculin de handball à diriger un quart de finale, celui qui a opposé la Suède au le Qatar. Un parcours incroyable qui pourra se consolider avec une nouvelle finale Olympique lors des prochains Jeux à Tokyo.

Share: