Un objectif pour certain. Un graal dans une carrière d’arbitre. Il est pour un.e arbitre une ambition forte – parfois dissimulée – de vouloir participer aux plus grandes compétitions internationales. Mais comment devient-on arbitre international.e de Basketball ? La Fédération Internationale de Basketball (FIBA) a instauré des règles qui régissent les nominations des arbitres au niveau international et qui encouragent une vraie féminisation de ses effectifs. Ref’mate vous explique tout 👇

Depuis plusieurs années, la FIBA a mis en place un système d’octroi des licences pour les arbitres FIBA qui repose sur une étroite collaboration entre la FIBA, les Bureaux Régionaux de la FIBA et les Fédérations Nationales. Les Licences d’arbitre FIBA sont octroyées par la FIBA tous les deux ans. L’objectif premier est d’harmoniser les normes d’arbitrage et orienter les Fédérations Nationales dans la bonne direction notamment dans la formation et la détection des arbitres ayant le potentiel d’obtenir une licence FIBA. Les Fédérations Nationales sont chargées de sélectionner leurs meilleurs candidats.

Quels sont les principes clés de ce nouveau système d’octroi ?

Tout d’abord, encourager le développement des programmes pour les arbitres. La FIBA a le souhait d’impliquer davantage les Fédérations Nationales dans la planification, la gestion et la formation des arbitres afin d’offrir des services et des prestations de haute qualité lors des matches internationaux. Ainsi, l’ambition est claire : promouvoir les arbitres potentiels et travailleurs afin qu’ils intègrent l’élite.

Enfin, un objectif se fait jour : renforcer la participation et la formation des arbitres féminines. En effet, les statistiques sont sans appel, seulement 18% d’arbitres féminines composent les effectifs globaux des arbitres FIBA dans le monde. Avec près de 141 Fédérations Nationales affiliées, c’est 146 arbitres féminines pour 637 arbitres masculins. En soit, si on lisse ce nombre, c’est moins d’une arbitre féminine par nation. Une problématique à laquelle s’attaque la fédération internationale.

Quelles sont les différentes licences FIBA ?

La FIBA a créée 3 catégories de licences qui se structurent de manière pyramidale pour récompenser les meilleurs arbitres et tracer un parcours précis vers l’excellence.

La première Licence, la plus haute, est la noire. Les titulaires d’une Licence noire sont habilités à arbitrer des rencontres internationales dans toutes les catégories séniors et jeunes pendant la période de licence (2 ans). Les arbitres candidats à la licence noire doivent avoir arbitré
régulièrement au plus haut niveau des compétitions séniors hommes au sein d’une Fédération Nationale affiliée pendant au minimum les deux saisons précédentes.

La secondes Licence est la verte. Cette licence spéciale a été créée dans le but de promouvoir l’arbitrage féminin pendant une période d’essai dont la durée sera fixée par la FIBA, et peut uniquement être attribuée à des arbitres féminins. Tout arbitre féminin titulaire
d’une Licence verte est habilité à arbitrer des rencontres internationales dans les catégories et aux niveaux suivants :

  • Tout match senior hommes au niveau sous-régional
  • Tout match senior femmes
  • Jeunes tous niveaux (hommes et femmes)
  • Tous matchs de catégorie séniors ou jeunes de rencontres internationales de préparation ou amicales

Les arbitres féminins candidats à la licence verte doivent avoir arbitré régulièrement au plus haut niveau des compétitions de catégorie séniors femmes au sein d’une Fédération Nationale affiliée pendant au minimum les deux saisons précédentes.

Enfin, la dernière licence, la blanche. Les titulaires d’une Licence blanche sont habilités à arbitrer des rencontres internationales dans les catégories et aux niveaux suivants :

  • Toutes rencontres de catégorie jeunes au niveau régional
  • Toutes rencontres de catégorie séniors ou jeunes au niveau sous-régional
  • Tous matchs de catégorie séniors ou jeunes de rencontres internationales de préparation ou amicales

Les arbitres féminins candidats à la licence blanche doivent avoir arbitré régulièrement au plus haut niveau des compétitions de catégorie séniors femmes au sein d’une Fédération Nationale affiliée pendant au minimum les deux saisons précédentes. Quant à eux, les arbitres masculins candidats à la licence blanche doivent avoir arbitré régulièrement au plus haut niveau des compétitions de catégorie séniors hommes au sein d’une Fédération Nationale affiliée pendant au minimum les deux saisons précédentes.

Comment se déroule l’attribution des Licences ?

Tout débute par l’attribution de Licences. Le nombre de licences octroyées est communiquée par la FIBA qui indique combien de Licences
d’arbitre de la FIBA peut concéder au maximum à chaque Fédération Nationale affiliées pour la période de licence concernée. Pour calculer ce nombre maximum pour une Fédération Nationale affiliée, la FIBA prend principalement en compte (mais pas exclusivement) 3 critères majeurs :

  • Le rang de la Fédération Nationale affiliée au Classement mondial de la FIBA à une date donnée
  • La catégorie ou le groupe de membres de la FIBA auquel la Fédération Nationale affiliée appartient
  • Le nombre de candidats proposés par la Fédération pour les compétitions de la FIBA entre équipes nationales au cours des deux années précédentes

Le nombre maximum de Licences d’arbitre de la FIBA attribué à chacune des Fédérations Nationales affiliées donne droit à ces dernières de soumettre une demande visant l’ensemble de ses Licences disponibles. Cependant dans chaque cas, la FIBA, après avoir évalué l’ensemble des candidatures soumises, décidera si un candidat peut recevoir une Licence d’arbitre de la FIBA et, si oui, dans quelle catégorie.

Toute attribution d’une Licence d’arbitre de la FIBA est réalisée conformément à une procédure bi-annuelle. La procédure de concession des Licences d’arbitre de la FIBA 2021-2023 débute au plus tard le 31 janvier de cette année et la FIBA en informe systématiquement les Fédérations Nationales affiliées.

Ensuite, entre janvier et mars, les Fédérations Nationales affiliées organise des examens et des tests conformément aux directives de la FIBA. Là, chaque arbitre candidat doit passer au minimum un examen écrit, un test d’aptitude physique, et une visite médicale. Enfin, les Fédérations Nationales affiliées doivent soumettre à la FIBA au plus tard le 31 mars tous les documents requis concernant leurs candidat(e)s, et au plus tard le 15 juin, la FIBA publie la liste des arbitres de la FIBA par catégorie de Licences (noire, verte ou blanche).

Cette saison 2020, ce sont 2 arbitres français qui ont obtenu le graal : Laure Coanus et Edgard Ceccarelli

Crédits photos : FIBA

Share: