Après l’agression de Luigi Lamonica, l’un des arbitres du match Panathinaïkos-Barcelone, ses collègues protestent et font entendre leurs voix pour lutter contre les violences portées sur le corps arbitral.

Une agression rarissime mais qui choque. L’arbitre international Luigi Lamonica, qui n’était pas visé directement selon Eurohoops, a été blessé alors que la voiture des trois officiels ( Luigi Lamonica, Damir Javor et Emir Mugolkoc) a été attaquée après le match Panathinaïkos-Barcelone. Les agresseurs, qui ne sont pas encore identifiés, ont brisé la vitre arrière du véhicules dont les éclats ont blessé l’arbitre italien. Ce dernier est rentré en Italie et s’est voulu rassurant auprès de la Gazzetta dello Sport.

Il y a des imbéciles partout. Je vais bien. J’ai été blessé au menton et à la main, mais il n’y a pas de problème, je pourrai tenir mon rôle lors du prochain match

LUIGI LAMONICA

Par ailleurs, dans un communiqué, le Panathinaïkos a dénoncé l’agression subie par l’arbitre italien, imité samedi par l’Association des joueurs d’Euroligue.

Suite à cette agression, le trio arbitral du match d’Euroleague entre le Real Madrid et Panathinaikos ont tenu des pancartes écrivant « STOP violence » avant le coup d’envoi du match.

L’incident a provoqué une forte réaction des joueurs de l’Euroleague et de l’organisation.

Share: